Programme

8h30 : Accueil des communicants et du public

9h00 : Ouverture de la journée par Isabelle Brian

9h05 : Propos liminaire par Stefano Simiz

9h15 : Introduction générale par Antoine Fersing et Jonathan Pezzetta

I. Les origines du morcellement juridictionnel de l’espace lorrain

Présidence : Stefano Simiz, (Université de Lorraine – Nancy) Professeur d’histoire moderne

9h30-10h : Hélène Schneider, maître de conférence d’histoire médiévale en retraite, « Essor et limites de la justice ducale lorraine autour de 1500 »

10h-10h30 : Laurent Jalabert (Université de Lorraine – Nancy), Maître de conférences HDR d’histoire moderne, « Une justice ducale souveraine ? Les duchés entre Chambre impériale et Parlement de Paris (XVIe-XVIIe siècle) »

10h30-10h45 : Pause-café

10h45-11h15 : Jérôme Viret (Université de Lorraine – Metz), Professeur d’histoire moderne, « L’évitable et peu souhaitée unification des coutumes. Le cas lorrain (XVIe-XVIIIe) »

11h15-11h45 : Julien Lapointe (Université de Lorraine – Nancy), Professeur d’histoire du droit, « Du renforcement de la souveraineté ducale : Charles III et ‟la puissance de donner et casser la loiˮ »

11h45-13h30 : Pause déjeuner

II. Diversité et concurrence des juridictions dans l’espace ducal

Présidence : Marta Peguera Poch (Université de Lorraine – Nancy) Professeure d’histoire du droit

13h30-14h : Anne Motta (Université de Lorraine – Nancy), Maître de conférences d’histoire moderne, « Le tribunal des assises au temps de Charles IV de Lorraine : une enclave féodale contrôlée par l’ancienne chevalerie »

14h-14h30 : Jonathan Pezzetta (Université de Lorraine – Nancy), doctorant en histoire moderne, « Concurrences et complémentarités judiciaires autour du Change (mi-XVIe-Premier tiers du XVIIe) »

14h30-15h : Antoine Fersing (Université de Strasbourg), Docteur en histoire moderne, A.T.E.R., « Le conseil ducal de Lorraine ou les nécessaires paradoxes de la justice retenue »

15h00-15h15 : Pause-café

III. Les justices de Lorraine et leurs ennemis

Présidence : Isabelle Brian (Université de Lorraine – Nancy) Professeure d’histoire moderne

15h15-15h45 : Camille Dagot (Université de Strasbourg), Docteure en histoire moderne, « La répression des attaques sur les hauts chemins dans la Lorraine ducale du XVIIe siècle : des brigandes invisibilisées ? »

15h45-16h15 : Mylène Moncel, (Université de Lorraine – Nancy), étudiante en Master 2 sciences historiques spécialité histoire moderne, « Le parlement de Metz et les enfants réformés : une politique antiprotestante spécifique ? »

16h15-16h45 : Maryse Simon (Université de Strasbourg), Docteure en histoire moderne, « Nicolas Remy, procureur général de Lorraine et démonologue : entre volonté politique et répression du crime de sorcellerie et exercice de la justice sur des sujets aguerris »

IV. Table ronde

Présidence : Stefano Simiz (Université de Lorraine – Nancy), Professeur d’histoire moderne

16h45-17h45 : Échanges entre les participants autour des thèmes suivants

  • Quelles similitudes peuvent être identifiées entre les différents espaces, les institutions, les procédures étudiées ?
  • Quelles différences apparaissent entre les diverses autorités judiciaires, les juridictions, les crimes poursuivis ?
  • Quelles pistes peut-on avancer pour expliquer ces dynamiques ?
  • Quelles sont les lacunes de notre connaissance actuelle de ces questions ?

17h45 : Conclusion générale par Antoine Fersing et Jonathan Pezzetta

18h : fin de la journée